Baladodiffusion

Le journal du film

La série retrace le parcours du réalisateur Gabriel Allard-Gagnon et du producteur Mathieu Paiement dans la recherche de l’histoire de Youssef, la préhension de l’incroyable toile du recrutement des jeunes djihadistes mais aussi le choc de deux Québécois face à cet univers complexe où rien n’est blanc ou noir.

  • rss

Conditions d’utilisation »

À écouter maintenant

1. Marcher sur des braises

Publication : 30 janvier 2017

Ce premier épisode raconte les origines du documentaire : D’abord, l’étincelle de départ entre Raed, personnage principal du film, et Sophie, productrice au contenu. Ensuite, la flamme qui s’allume lors du contact initial avec Gabriel, le réalisateur, et Mathieu, le producteur. Enfin, les dangers d’embrasement quand on s’attaque à une question aussi brûlante d’actualité.

2. La nuit des longs textos

Publication : 30 janvier 2017

Alors que la recherche pour le film débute, les premières tentatives d’établir des ponts avec les proches de Youssef se soldent par des échecs. Quand on se fait raccrocher la ligne au nez, on s’accroche à autre chose : En fouillant l’histoire de Youssef et de ses deux amis partis en Syrie, Mathieu, le producteur, découvre un 4e mousquetaire. L’enquête est relancée.

3. Le labyrinthe des perceptions

Publication : 06 février 2017

Pour se rendre à Sherbrooke, présumé nid de radicalisation puisque c’est de là que Youssef et ses deux amis, Samir et Zakria, sont partis… Gabriel, le réalisateur, passe par Dakar! Car c’est là qu’Assane, le 4e mousquetaire, croupit en prison. Le choc culturel est double : Les Sénégalais ne comprennent pas ce que l’on veut, et les Sherbrookois le savent trop bien. Encore une fois, des portes se ferment.

4. L’espion espionné

Publication : 06 février 2017

Les tournages sont sur le point de commencer, à Sherbrooke, notamment, où les leaders de la communauté musulmane ont finalement décidé de recevoir l’équipe. Gabriel, le réalisateur, s’impatiente du fait qu’à l’aube des premières entrevues, la recherche de Mathieu, le producteur, va dans tous les sens. Jusqu’à ce que ce dernier découvre un trésor sur les réseaux sociaux : le twitter de Samir, vibrant et inédit témoignage de sa radicalisation.

5. Un lion nommé Samir

Publication : 13 février 2017

À la veille du grand voyage au Moyen Orient, moment crucial de la production, la tension grimpe entre Gabriel, le réalisateur angoissé, et Raed, son porteur de quête en plein jeûne de ramadan. L’inquiétude est grande chez Mathieu, le producteur, qui tente tant bien que mal de raccommoder les deux. L’enquête prend une tournure James Bondesque quand l’équipe met la main sur des fiches de Daech top secret.

6. Des frissons au soleil

Publication : 13 février 2017

Au grand jour du départ vers la Turquie, Raed, le personnage principal du film, loupe son avion, un peu comme s’il y allait à reculons. Gabriel, le réalisateur, a aussi ses inquiétudes quant à ce tournage en territoire plus dangereux qu’il n’y paraît. Loin de ces préoccupations, Mathieu, le producteur, profite de ce répit pour tisser des liens plus serrés avec la sœur de Youssef. En Turquie comme ici, tout se met à débloquer.

7. Montage, démontage et remontage

Publication : 20 février 2017

La production achève. En tout cas, les deadline arrivent à grands pas. Sur les derniers miles, l’équipe arrive à obtenir des entrevues avec l’ex-blonde de Youssef, un jour, et sa la sœur de Youssef le lendemain. C’est inespéré. Les célébrations sont de courte durée, car une fois dans la salle de montage, de nouvelles angoisses émergent. Le film sera-t-il complaisant avec Youssef et, par extension, Daech?!?

8. Inch’Allah

Publication : 22 février 2017

Dans cet épilogue, l’équipe fait face à des derniers défis qui paraissent insurmontables. Comme si un marathon se terminait par un 100 mètres haies. Or il faut remplir les promesses faites aux proches! Surtout, il importe que Raed, Sophie, Gabriel et Mathieu se réunissent afin qu’ils puissent enfin passer à un autre chapitre de leurs vies.